More into less

Il n’est pas exagéré de dire qu’Ed Fellas est un artiste à part, l’un des premier à avoir penser en dehors des normes. Sa technique est en effet exceptionnelle, puisqu’il est l’un des rares typographes à travailler uniquement à la main ; il refuse en effet l’utilisation systématique de l’ordinateur, pour essayer de capter ce qu’il reste selon lui de pureté et d’ordre naturel dans la société. Ses cahiers de dessins, exécutés à la mine, au crayon de cire, au stylo, au compas, etc. font partie intégrale de son oeuvre.

Si pour les néophytes, ses croquis peuvent sembler anodins (voire semblable à ce que l’on dessinait dans nos agendas à l’école secondaire), il est important de noter que Fella fut l’un des premiers jouer ainsi avec la typographie.

Son travail, à l’image de son esprit, est libre de frontières, de guides, de lignes et de structures. Alors qu’au milieu du siècle dernier, l’École suisse dicte ses règles à l’ensemble du monde du design, Fella d’établir ses propres non-règles à son travail typographique.