(Texte lu presque tel quel à l’assemblée générale de l’AFÉA, le 7 septembre dernier)

 

Il y a de cela 7 mois, nous sommes venus vous annoncer la fondation de notre projet : l’École de la Montagne Rouge,

l’École de la montagne Rouge a pris racine dans les locaux du département de design graphique de l’UQAM dès le premier jour de la grève, le 13 Février 2012. Au cours des premières semaines, plusieurs ateliers de création, des conférences et des projections y ont été organisés. La mobilisation étudiante débutait à ce moment-là.

Nous avons travaillé a concrétiser en textes et plus particulièrement en images un grand nombre d’idées et de sentiments vécus par le mouvement étudiant ; des images qui ont été le produit des énergies sociales qui les ont traversées, et le reflet des tensions auxquelles elles se sont cognées.

Nous avons toujours agit de façon réactive, souvent dans l’urgence, devenant ainsi un moteur de création puissant, mais aussi une source d’épuisement dangereuse qui est venue à bout de plusieurs organisations de grève. L’École de la Montagne Rouge n’étant pas une force homogène, plusieurs membres ont choisi de se retirer progressivement avant la fin, soit par manque de temps, par besoin financier, ou simplement brulés de cette grève qui n’en finissait plus.

En faisant un usage quasi industriel de la sérigraphie, nous en sommes venu à imprimer plusieurs milliers d’affiches, que nous donnions souvent dans des évènements ou lieux publics. Ces affiches voulait dire «merci, vous êtes là.» Dans le futur, ces affiches ne seront qu’une trace de notre contribution dans ce qu’aura tout le mouvement du printemps érable.

La Montagne Rouge est un projet qui a grandit tranquillement avec vous.

La victoire du mouvement étudiant ou de tout mouvement ne peut être consommée immédiatement. On pourra surement en ressentir les effets dans 5, 10 ou 20 ans. Mouvement Historique, Victoire Historique.

Nous avons travaillé pour laisser une trace du combat que nous avons mené, mais nous nous souviendrons :

D’un moment de solidarité de la jeunesse québecoise, de l’espoir de changement au Québec et d’’un sentiment d’avoir fait partie de quelque chose qui nous dépassait grandement.

Nous vous annonçons qu’il est temps pour L’École de la Montagne Rouge de fermer les portes de son atelier. Tout en espérant qu’elle en aura ouverte d’autres, qu’elle sera une source d’inspiration pour les générations à venir et pour tout les designers graphiques à travers le monde.

Ce qui pourrait être perçu comme un acte de mort doit l’être comme une déclaration de vie.

La grève et sa mobilisation est éphémère et c’est ce qui en fait sa beauté, ce qui en fait sa fraîcheur et sa particularité. Nous sommes nés de la grève, nous nous retirons donc avec celle-ci.
Nous aimerions donc saluer:

Fermaille, étudiant(e) et maintenant amis du département de littérature de l’Université du Québec à Montréal.
Merci Julien, Zéa, Tristan, Philippe et Jean-Philippe,
Vous êtes des personnes merveilleuses.

Le Fil Rouge et la Boite Rouge du département de communication de l’UQAM. 

Les étudiants et étudiantes en urbanisme, en sociologie, en politique, en histoire,

Les étudiants et étudiantes en scénographie et en art à l’UQAM qui nous ont beaucoup aidé. 

Le Groupe de recherche en objectivité sociale du département de philosophie de l’Université de Montréal.

Le Rabbit Crew, nos bons vieux compagnons.

L’AFÉA et Patrick Véronneau, grand chef des assemblées. 

Schola, Les Oiseaux Rouges, Hausse le ton, Rêve général illimité, Le Tribunal Populaire,Les Amis de la Montagne, Rouge au carré, Archi-Contre, La grande migration…

Nous remercions tous les acteurs du mouvement étudiant : les marcheurs, les musiciens et toutes les associations étudiantes qui ont bien voulu croire en cette lutte.

Nous aimerions aussi remercier les gens qui on été en première ligne dans les médias: Gabriel-Nadeau Dubois, Léo Bureau-Blouin, Martine Desjardins, Jeanne Reynolds, Eliane Laberge et Camille Robert

Merci également à Mael Demarcy, notre documentariste qui nous suit depuis le début, Serge-Olivier, L’École de design, Le Centre de Design, le Made In Sériegraphie, L’Atelier Multi-Technique, La CLASSE, la FECQ et la FEUQ, L’Aféa pour son appuie durant toute la grève, Tina, Josh et Kathrina de la galerie FOFA, Nous ?, Biz, Batlam,Chafix de Loco Locass, Urbania, ONF, Commun, Nathalie Petrovski, Infopresse, Montréal Campus, Université Inc, musimax, CBC, Je ne suis pas une PME, die Welle, Centre De recherche en Imagerie Populaire, Josh, Kevin et Santiago à Interferance Archive à Brooklyn. La Fonderie Darling, Maille à part, la Ligne Rouge, WordPress, Profs contre la hausse, Courrier International, le LipDub… Nous en oublions certainement.

 

Nous sommes à notre mesure. plus grands que nous le croyons.

-Alexis Lafleur

 

Ce n’est qu’un aurevoir, mes frères, ce n’est qu’un aurevoir. Oui, nous nous reverrons, mes frères, ce n’est qu’un aurevoir 

 

 

Avec amour,

Les membres de l’École de la Montagne Rouge